A propos

 

 

 
Bienvenue aux visiteurs qui découvrent ou revisitent notre site web. Ce site a pour vocation d’être une vitrine majeure des activités menées au sein de l'Observatoire Aquitain. 

 

organigramme de l'OASULe premier cercle de l'OASU regroupe actuellement 2 Unités de Recherche et une Unité de Service: le Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux (le LAB, UMR 5804 CNRS – UB), le laboratoire EPOC (Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux, UMR 5805 CNRS – UB1) et l'UMS POREA 2567 CNRS. Des liens directs avec ces deux unités sont en place au travers des pages de ce site : ils permettent d'accéder directement à leurs propres sites web et d'accroître ainsi l'accès à la documentation sur les activités propres à ces unités. Depuis le 1er janvier 2011, le périmètre de l’OASU s'est progressivement élargi avec la mise en place d'un deuxième cercle d'Unités ou d'Equipes de Recherche : 7 autres équipes ont ainsi rejoint le périmètre de l’OASU, amplifiant désormais la palette des activités de recherche et d'observation de la planète et de l'univers mises en oeuvre par l'Observatoire. Trois de ces équipes relèvent de l’Université de Bordeaux : l'équipe "Radioactivité et Environnement" (du CENBG, UMR 5797 CNRS – UB), l'équipe "Caractérisation Electromagnétique des Matériaux et Télédétection" (de l’ IMS, UMR 5218 CNRS – UB), l'équipe "Préhistoire, Paléoenvironnements, Patrimoine" (de PACEA, UMR 5199 CNRS – UB). Par ailleurs, quatre autres laboratoire ou équipes relèvent de tutelles autres que UB : le laboratoire ISPA ("Interactions Sol Plante Atmosphère"), Unité Mixte de Recherche de l’INRA et de Bordeaux Sciences Agro, l'équipe "Interactions Vagues Structures" (MIRA - SIAME - Université de Pau et des Pays de l’Adour), l'Equipe "Géoressources et Environnement" (Institut National Polytechnique de Bordeaux – ENSEGID - UB Montaigne) et l'Equipe "ISOE" du Département GCE de l'UMR 5295 I2M CNRS. Ces sept dernières équipes sont rattachées à l'OASU par convention. Cette nouvelle structuration a été validée par l'AERES (aujourd'hui HCERES) en 2010, puis mise en œuvre à partir du 1er janvier 2011.

 

Le site web de l'OASU présente aussi les activités communes, transversales aux unités, qui en font sa spécificité: l'activité d'observation (les services d'observation labellisés à l'échelle nationale, les tâches d'observation mise en oeuvre par le corps des CNAP, les activités d'observation propres aux unités), les actions scientifiques transverses (AST) qui sont structurantes et qui renforcent le caractère fédérateur de l’Observatoire, les activités d'enseignement conduites par les personnels de l'OASU, la communication vers le grand public, les aspects patrimoniaux, etc...

 

L’OASU, par sa fonction, est devenu progressivement une structure enrichie à laquelle on se réfère sur les questions de l'origine de la vie, de l'histoire de l'univers, des planètes, et de l'impact de l'anthropisation sur le devenir de notre planète (climat, qualité de l'air et de l'eau, érosion littorale, océanographie, écotoxicologie, physique et chimie de l’environnement, géosciences, etc...), en particulier à l'échelle de l'Aquitaine.

 

Aujourd’hui, face à l'évolution constante des contours de la recherche, tant à l’université qu’au CNRS, de par notamment le poids des différentes agences de financement ou d’évaluation, Il s’agit d’être moteur dans ces différentes évolutions, afin de proposer un modèle qui permette à l’OASU de maintenir ou de renforcer les standards qui sont les siens dans les domaines de la recherche et de l’observation. 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistique, cf "Mentions Légale". En savoir plus...